Gilles Macassar et Bernard Mérigaud : Claude Debussy - Le plaisir et la passion

10/10/2015

Présentation et résumé

 Gilles Macassar est un critique musical français, et Bernard Mérigaud un journaliste français. Ils se sont associés pour écrire Claude Debussy - Le plaisir et la passion, un livre documentaire présentant la vie du musicien (français, lui aussi) Claude Debussy. Publié en 1992, cet ouvrage présente de très nombreuses illustrations et retrace la vie du musicien, explorant au fil des thèmes les diverses influences qu'il a rencontrées, et s'appuyant sur de nombreuses citations du compositeur et de ses contemporains.

 Il serait difficile d'appliquer pour cette fiche le plan classique en trois parties [Présentation et résumé-Analyse-Citations, pour les nouveaux venus sur Curabooks!], aussi vais-je sortir légèrement des sentiers battus - uniquement dans un souci de clarté. J'en ferai donc une brève critique, avant de résumer les enseignements de l'ouvrage, et de proposer une sélection des morceaux de Debussy (découverts au travers de la lecture de ce livre).

Critique

 Le livre s'organise autour de trois thèmes : De la musique avant toute chose, Variations sur un thème de Debussy, et L'émotion mise à nu. Le premier thème s'attache globalement au parcours du compositeur, regroupant le plus d'éléments biographiques ; le second situe son œuvre parmi de nombreuses autres, détaillant les différents genres musicaux et artistiques de son époque ; le troisième, enfin, regarde plus précisément la musique de Claude Debussy.

 Si, dans les grandes lignes, ce plan donne l'impression de s'en tenir à la traditionnelle organisation présentant d'abord une biographie puis une discographie de l'auteur, il faut savoir que le livre n'a rien d'académique dans sa construction. Tracer son portrait ne saurait s'accommoder d'aucun académisme, est-il d'ailleurs précisé en première page (à propos de Debussy).

 Ainsi aucune réelle biographie concise ne nous est donnée. La vie du compositeur est abordée, vaguement, en citant au fur et à mesure des morceaux, dans une première partie qui rate à la fois la biographie et la description de l'oeuvre. En sortant des quarante premières pages, le lecteur n'a pas une idée précise de la vie de Debussy, et n'a vu le détail d'aucune de ses œuvres : le format est original, la prose lyrique, mais la qualité de l'organisation est plus que médiocre.

 Il faut donc lire l'intégralité du livre et supporter beaucoup de répétitions pour pouvoir se faire une image du compositeur, et certains éléments importants de sa vie ne sont pas mentionnés. Il faut toutefois reconnaître l'important travail de recherche iconographique, qui accompagne intelligemment le texte, et la vaste quantité d'informations (malheureusement souvent de seconde importance) qui réjouiront les plus chevronnés.

Enseignements

 Voici quelques éléments à retenir afin de mieux cerner Debussy, que j'ai trouvés importants ou originaux.

 Claude Debussy (1862-1918) est un compositeur français, perçu par certains comme le plus grand musicien français. Il y a débat pour savoir s'il a été ou non l'initiateur de la musique moderne ; une chose est sûre, cependant, c'est qu'il a fait prendre un tournant novateur à la musique, s'échappant du style imposé par Wagner, tournant le dos aux académismes et s'efforçant d'écrire une musique qui ne ressemble à rien de ce qui existait auparavant. Il a connu un certain succès de son vivant, soulevé également grand nombre de critiques, qui le touchaient d'ailleurs peu : c'était pour lui la confirmation qu'il faisait une musique novatrice et sujette à débats.

 Il a écrit peu d'oeuvres symphoniques (La mer, ou la Symphonie en Si mineur), un unique opéra (Pelléas et Mélisande, à propos duquel E. Vuillermez a déclaré : '' La musique a maintenant son affaire Dreyfus ''), et composait souvent pour piano, étant pianiste de formation.

 Il fut également un critique musical à la plume acérée, n'hésitant pas à descendre très franchement, mais toujours avec une légèreté joyeuse, les morceaux qu'il n'aimait pas. Il a beaucoup travaillé à partir de la poésie, étant très lié à Verlaine et Mallarmé (il assistait aux fameux Mardis de Mallarmé en compagnie d'autres artistes de son époque) ; l'un de ses morceaux les plus connus, le Clair de Lune, reprend le titre d'un poème de Mallarmé.

Les morceaux à écouter

Cette liste est purement arbitraire, comporte certaines œuvres dites majeures, d'autres très peu évoquées. Les premiers titres sont à écouter tout particulièrement, ils sont peut être les plus représentatifs de son œuvre. Si ce n'est pour le Clair de Lune, dont je recommande l'interprétation de Jacques Rouvier (ou celle de Gieseking), je n'ai pas de version à vous conseiller.

Les morceaux sont tous réunis sur cette playlist : 


-Clair de Lune (le plus beau de ses morceaux)
-Arabesque
-L'après-midi d'un faune (l'un de ses morceaux les plus lyriques)
-Nuages (un Nocturne particulièrement évocateur, le meilleur des trois d'après moi)
-La mer (une œuvre grandiose)
-Quatuor à cordes (magnifique)
-Les Danseuses de Delphes
-la Suite Bergamasque (chaque morceau est un bijou, notamment le Prélude ; inclut le Clair de Lune)
-Fêtes galantes
-L'enfant prodigue
-Pelléas et Mélisande (opéra complet, l'oeuvre est assez marquante)
-Jeux (une œuvre assez audacieuse, surtout pour l'époque)
-Symphonie en B mineur
-La fille aux cheveux de lin
-Pagodes (de la série des Estampes)